Il était une fois sur cent : rêveries fragmentaires sur l'emprise statistique Il était une fois sur cent : rêveries fragmentaires sur l'emprise statistique
Il était une fois sur cent : rêveries fragmentaires sur l'emprise statistique
Il était une fois sur cent : rêveries fragmentaires sur l'emprise statistique
 / 

Il était une fois sur cent : rêveries fragmentaires sur l'emprise statistique

À propos

Des années durant, l'écrivain Yves Pagès a glané toutes sortes de statistiques, notant dans un carnet des centaines de pourcentages. De ce vertigineux inventaire, il a fait un livre étrange qui, entre jeu littéraire à la Raymond Queneau et réflexions philosophiques à la Theodor Adorno, reconstitue par fragments le tableau d'une société infestée par une vision comptable du monde. Difficile de rompre la glace du monstre statistique, d'échapper à ses ordres de grandeur qui prétendent tout recenser de nos faits et gestes, quantifier nos opinions, mettre en coupe réglée nos vies matérielles. Sous emprise comptable, chacun se sent casé d'office, sondé de bas en haut, pris au piège. Mais alors, comment nous soustraire au grand dénombrement ? Sans prétention d'exhaustivité, l'auteur se propose de passer ces données brutes au tamis de rêveries interprétatives, pour traquer leurs failles implicites ou les confronter à d'autres cas de figure.
À la logique de la quantification de toutes choses, il oppose, par collage, accumulation et divagation, une poétique de l'absurde.
Par-delà cet art du détournement stylistique, il nous livre en pointillé une analyse caustique de la condition des vivants à l'ère de la gouvernance par les nombres, agrémentée de quelques suggestions paradoxales pour passer entre les mailles du filet statistique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782355221705

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    118 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    162 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Yves Pagès

Né en 1963 à Paris, Yves Pagès a publié une dizaine de fictions dont Les Gauchers (Julliard, 1993) et, aux éditions Verticales, Petites Natures mortes au travail (2000 ; Folio 2009), Le Théoriste (Prix Wepler 2001), Portraits crachés (2003 ; rééd. augmentée 2013) et Le soi-disant (2008 ;
Folio 2009). Il est en outre l'auteur d'une pièce de théâtre (Les parapazzi) et d'un essai, L.-F. Céline, fictions du politique (Seuil, 1996 ;
Gallimard, coll. Tel, 2010).
Membre de l'équipe éditoriale de Verticales depuis 1997, il en co-anime aujourd'hui la direction littéraire avec Jeanne Guyon.
Depuis avril 2010, il a mis en ligne un site de création textuelle & visuelle : www.archyves.net

empty