Tu aurais pu vivre encore un peu...
 / 

Tu aurais pu vivre encore un peu...

,

À propos

Mars 2010. Après Brassens, Brel et Ferré, disparaissait le quatrième mousquetaire de la chanson française : Jean Ferrat, né Tenenbaum huit décennies plus tôt. Mars 2020 : deux artistes associent leurs talents pour conjurer l'absence de celui « qui aurai[t] pu vivre encore un peu. » L'un est peintre, l'autre écrivain.
Ensemble ils redonnent vie à l'homme qui détestait les interdits et chantait les poètes. Celui qui dénonçait "la grande injustice" et "la force imbécile" sans jamais cesser de dire « Que c'est beau la vie ! » L'un twiste les mots, l'autre peint les êtres que Ferrat aimait « à en perdre la raison » : Aragon, Desnos, Lorca, Maïakovski, Neruda... Mais aussi Brassens, Vian, Elsa Triolet, Van Gogh ou le vieil Hugo. Comme autant d'étoiles d'une constellation fraternelle et engagée.

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782362293351

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    19.9 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Lyonel Trouillot

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Romancier et poète, intellectuel engagé, acteur passionné de la scène francophone mondiale, Lyonel Trouillot est né en 1956 dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, où il vit toujours aujourd'hui.
Son ?uvre est publiée chez Actes Sud : Rue des Pas-Perdus (1998 ; Babel n° 517), Thérèse en mille morceaux (2000), Les Enfants des héros (2002 ; Babel n° 824), Bicentenaire (2004 ; Babel n° 731), L'Amour avant que j'oublie (2007 ; Babel n° 969), Yanvalou pour Charlie (2009, prix Wepler ; Babel n° 1069), La Belle Amour humaine (2011, Grand prix du roman métis).

Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest (né en 1942) est un pionnier du
street art, collant des images éphémères sur les murs
des grandes villes. Son œuvre (esquisses préliminaires
ou photographies de ses œuvres in situ) fait régulière-
ment l'objet d'expositions.

empty