Les oiseaux de papier (coédition ARTE éditions)

Traduit du PERSAN par MASSOUMEH LAHIDJI

À propos

Drame dans les montagnes du Kurdistan iranien.

Le Kurdistan iranien se situe au Nord-Ouest du pays, le long de la frontière avec l'Irak. C'est une région montagneuse très pauvre et connue pour être un haut lieu du trafic de cigarettes, d'alcool ou de vêtements. Les villageois y sont exploités par des bandes mafieuses pour faire de la contrebande entre les deux pays, à travers les montagnes. Ils empruntent des chemins mortellement dangereux, passant par les sommets de plus de 4 000 mètres des monts Zagros, en portant des marchandises. Ces contrebandiers sont appelés des « kolbars », et chaque année, plusieurs dizaines d'entre eux trouvent la mort, victimes des gardes-frontière iraniens, des mines antipersonnel, d'avalanches ou des rigoureux hivers de cette région.

Dans Les oiseaux de papier, Jalal, dit l'Ingénieur, est recruté pour participer à l'une de ces expéditions en compagnie d'hommes de son village. Une petite troupe est constituée et entreprend le dangereux périple. Un drame se noue alors entre les membres de l'expédition qui meurent un à un.

Cette première fiction de Mana Neyestani est un drame humain saisissant, plein de suspense, qui raconte aussi une histoire de crime d'honneur et le terrible quotidien des habitants de ces régions obligés de prendre des risques insensés pour assurer leur pitance.


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Romans graphiques > Documentaire / Société


  • Auteur(s)

    Mana Neyestani

  • Traducteur

    MASSOUMEH LAHIDJI

  • Éditeur

    CA ET LA

  • Distributeur

    BELLES LETTRES

  • Date de parution

    03/03/2023

  • EAN

    9782369903109

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    640 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Mana Neyestani

Mana Neyestani est Né à Téhéran en 1973, il a une formation d'architecte, mais commence sa carrière en 1990 en tant que dessinateur pour de nombreux magazines culturels, littéraires, économiques et politiques. Il devient illustrateur de presse à la faveur de la montée en puissance des journaux réformateurs iraniens en 1999.
En 2000, il publie son premier livre d'illustrations, Kaaboos (Cauchemar). Le héros, M. Ka, est aussi le personnage principal de Ghost House (2001) et M. Ka's Love Puzzle (2004). Catalogué comme dessinateur politique, Neyestani est ensuite contraint de faire des illustrations pour enfants. Celui qu'il fait en 2006 conduit à son emprisonnement et à sa fuite du pays. Depuis 2007, il vit en exil en Malaisie, faisant des illustrations pour des sites dissidents iraniens dans le monde entier. Dans la foulée de l'élection frauduleuse de 2009, son travail est devenu une icône de la défiance du peuple iranien. Neyestani a remporté de nombreux prix iraniens et internationaux, plus récemment, le Prix du Courage 2010 du CRNI (Cartoonists Rights Network International). Il vit actuellement à Paris, invité pour deux ans à la Cité Internationale des arts dans le cadre du programme international ICORN de soutien à la liberté d'expression.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty