Le bernard-l'ermite dans l'aquarium

À propos

Deux voix de femmes, celle qui aima (Emma), et celle qui verra (Véra), dialoguent après une disparition, faisant place peu à peu à une troisième, pour inscrire sur la page la voie écrite de celui qui s'est absenté.
Véra, celle que l'on pourrait concevoir comme l'âme du deuil, voix impartiale et omnisciente, s'incarne peu à peu comme l'être conçu par la relation amoureuse, le fruit de l'union entre Emma et son amant, comme aurait pu l'être un enfant, l'enfant qu'ils n'ont pas eu ensemble.
Ce dialogue constitue une quête, ligne de vie gardant la mémoire d'un amour brodé d'une passion vive pour Georges Perec, en même temps que des choses d'art qui habitèrent de leur présence le quotidien de cet amour : meubles, céramiques et beaucoup d'images (lithographies, sérigraphies, gravures, « photextes ») qui installèrent, le temps d'une exposition, leur frise dissonante et colorée.
C'est aussi l'histoire d'un amour né dans les années 1990, à l'époque du téléphone fixe et des premiers mails. Autobiographie ? Tout est permis.
La voie de Corinne Dupuy n'est ni celle de la fiction, ni celle du réel, mais une sorte de métabolisation du temps qui passe.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782490619078

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty