Platon, gorgias
 / 

Platon, gorgias

À propos

Platon n'a jamais douté que " dire ", ce geste fondateur par lequel commence la philosophie en Occident, pût modifier durablement l'âme des hommes. Dans le Phèdre (261a), Socrate lui-même décrit la rhétorique comme une psychagogie : un art de diriger les âmes par le biais du discours. Il y propose, et énumère, des conditions d'émergence d'un nouveau type de rhéteur qui soit à la fois compétent et juste : le dialecticien. À l'inverse, dans le Gorgias, c'est une rivalité entre deux modalités, et deux utilisations différentes, voire contraires, du discours - rhétorique d'un côté, philosophique de l'autre -, qui est présentée comme dangereuse pour le déploiement de la philosophie comme pour les fondements de la cité. Le Gorgias expose, d'une manière particulièrement incisive, et vivante, les présupposés, ainsi que les conséquences, de cette prétention universelle au savoir - prétention à un savoir universel qui guide la rhétorique dans son ambition sans limites de prendre, et de conserver, la place de la philosophie dans ce rôle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires

  • EAN

    9782729815189

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty