L'argent
 / 

À propos

Pareil à un cambrioleur magistral, l'argent opère, parmi nous, depuis des siècles, par une lente, patiente et insensible infiltration. Par moments, bien sûr, le prix de ceci ou de cela nous surprend, on en parle peu, mais nous nous disons entre nous, pour nous rassurer, que cette folie ne durera pas. Pas du tout. Petit à petit, avec l'habileté d'un virus patient et voilé, l'argent nous imbibe. Il pénètre jusqu'à nos systèmes invisibles, jusqu'à nos nerfs les plus furtifs, jusqu'à nos vaisseaux capillaires. Il nous habitue à ses hausses brutales, à ses foucades, à ses caprices, à ses abandons, aussi. Nous croyons l'avoir gagné, nous croyons le tenir; pourtant, c'est lui qui nous possède. De sorte qu'il semble aux yeux de beaucoup comme une créature malfaisante et haïssable, une pieuvre qui s'entortille autour de nous, qui nous étrangle et de laquelle nous ne pouvons plus nous sauver. À moins que les millions de points d'attaque qu'il met en jeu dans son offensive moderne ne doivent plutôt nous faire penser à une fourmilière.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782738130303

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    326 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Claude Carrière

Né le 17 septembre 1931 à Colombières-sur-Orb (Hérault) dans une famille de viticulteurs, Jean-Claude CARRIÈRE est un ancien élève du Lycée Lakanal et de l'École normale supérieure de Saint-Cloud. Licencié en lettres et diplômé en Histoire, il abandonne rapidement sa vocation d'historien pour le dessin et l'écriture.ÿIl publie en 1957 un premier roman Lézard et rencontre Pierre Étaix chez Jacques Tati. Il cosigne ses courts et longs métrages.ÿSa collaboration avec Buñuel dura dix-neuf ans, jusqu'à la mort de ce dernier. Mais il ne se consacrera jamais uniquement au cinéma.ÿParallèlement, il poursuit une carrière de dramaturge et d'adaptateur, en particulier avec Jean-Louis Barrault et Peter Brook.

empty