Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La saga de la maison blanche
 / 

La saga de la maison blanche

À propos

Qui n'a jamais rêvé de pénétrer dans le saint des saints, le Bureau Ovale de la Maison-Blanche ? C'est ce que nous faisons en lisant ce livre, tant les connaissances qu'en a l'auteur sont profondes, d'une vérité saisissante. De président en président, de Washington à George W. Bush, en passant par Roosevelt, Kennedy et tant d'autres, nous revisitons dans un souffle deux siècles de passion au sommet de la puissance américaine sans quitter les salons de la fameuse mansion de style sudiste où le pouvoir suprême s'incarne comme nulle part ailleurs. Sous la plume alerte de Jean-Luc Hees, la petite et la grande histoire se croisent, la politique internationale et les futilités de la vie des présidents et de leurs épouses s'interpellent au long des pages. Le sérieux de l'enquête journalistique et historique se trouve mis en valeur par le caractère presque romanesque des personnages saisis aussi dans leur intimité. Ce livre à l'originalité incontestable réussit l'exploit de rendre palpable la réalité d'un pouvoir fort et lointain, dont nous constatons tous les effets dès que nous allumons la télévision ou ouvrons les journaux.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde

  • EAN

    9782750902278

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    413 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    602 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Luc Hees

Avant de diriger France Inter, Jean-Luc Hees fut pendant de nombreuses années correspondant de Radio France aux Etats-Unis. Journaliste vedette de la radio et de la télévision, il a gardé avec ce pays des rapports d'autant plus étroits que sa fille est américaine.

empty