Saint Bernardin de Sienne ; entre dévotion et culture : fonction de l'image religieuse au XVe siècle (préface Roland Recht)

À propos

Un inédit du grand historien de l'art Daniel Arasse.
Dans le contexte de l'évangélisation populaire à la fin du Moyen Age, la fortune artistique du franciscain saint Bernardin de Sienne (+1444) s'est avérée exceptionnelle, à une époque où la nouvelle peinture en Italie assoit entre autres le prestige du portrait. Loin de l'iconographie traditionnelle des saints fondée sur les attributs, le visage de saint Bernardin est ainsi décrit comme le lieu d'un « extraordinaire travail figuratif » et idéologique, constitutif de la mise au point du type du saint ascétique et spirituel dont les signes particuliers permettent de restituer ainsi le « portrait-robot ».



Rayons : Arts et spectacles > Arts et civilisations

  • EAN

    9782754102551

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    414 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Arasse

Daniel Arasse (1944-2003) est un historien
de l'art spécialiste de la Renaissance et de
l'art italien. Normalien et agrégé de lettres
classiques, il enseigne de 1969 à 1993
l'histoire de l'art moderne, du XV
e au XIX
e
siècle, à Paris-IV (deux ans) puis à Paris-I. De
1971 à 1973, il est membre de l'École
française de Rome. De 1982 à 1989, il dirige
l'Institut français de Florence où il crée le
festival France Cinéma. À partir de 1993, il
est directeur d'étude à l'EHESS.
Indépendamment de son parcours
professionnel, Daniel Arasse fut apprécié du
grand public pour ses qualités de
vulgarisateur et son amour du partage.

empty