Utopies réalisables Utopies réalisables
Utopies réalisables Utopies réalisables
 / 

Utopies réalisables

À propos

L'utopie sociale naît d'une insatisfaction collective. L'utopie sociale réalisable, c'est la réponse collective à cette insatisfaction. Comment répondre collectivement à une insatisfaction? Et dans quelles limites une collectivité doit-elle se maintenir pour satisfaire à son utopie réalisée? Telles sont les questions soulevées - avec une clarté exemplaire et quelques dessins au trait - par le livre de Yona Friedman, paru pour la première fois en 1974, repris à l'éclat en 2000 et réactualisé pour cette édition de poche après plusieurs réimpressions.

Sommaire

1. Quand fabrique-t-on des utopies ? 2. Esquisse de la théorie 3. La nécessité du consentement 4. Utopies « positives » et utopies « négatives » 5. Utopies « paternalistes » et utopies « non paternalistes » 6. Résumé du chapitre LE SCHÉMA NON PATERNALISTE II. LES UTOPIES SOCIALES 1. Les utopies sociales impliquent un langage 2. Représentation de la société par des graphes 3. Les caractéristiques structurales des sociétés 4. La société « égalitaire » et la société « hiérarchique » 5. La société contient des hommes et des objets 6. « Société » et « environnement » sont des synonymes III. LE GROUPE CRITIQUE 1. L'impossibilité de « l'utopie universaliste » 2. « Valence » et « dégradation de l'influence » 3. Le « groupe critique » 4. La grandeur du « groupe critique » est une caractéristique de chaque espèce 5. La désintégration des grandes organisations 6. La diversification 7. L'autorégulation sociale ou encore pourquoi un chien est-il toujours assis confortablement IV. L'ENVIRONNEMENT 1. L'idée de l'écologie sociale 2. L'environnement, c'est les « autres » 3. « Individus » et « objets » 4. L'infrastructure c'est le nombre 5. Le problème de « l'accès » 6. L'impossibilité de la communication généralisée 7. Le phénomène Gandhi 8. La communication de masse étouffe les idées nouvelles 9. La surproduction de « déchets » 10. « Rubbish is beautiful » ou de l'utilisation des déchets 11. Le « groupe critique » de la production V. L'ORGANISATION DES « AUTRES » 1. Une axiomatique des liaisons entre personnes et objets 2. Une axiomatique de l'organisation 3. Une théorie de « stockage-réglage » : aspects de l'utilisation 4. Conclusions sur la théorie de « stockage-réglage » 5. La théorie du « stockage-réglage » : quelques autres aspects VI. LA SOCIÉTÉ DE NON-COMPÉTITION 1. La « lutte pour la vie » est-elle indispensable? 2. La lutte pour la domination (préséance) 3. La « société de non-compétition » 4. Une condition technique nécessaire à la société de non-compétition moderne : L'économie des « réservoirs » 5. Conclusions concernant la société de non-compétition VII. L'IMPORTANCE DE « L'IMPORTANCE » 1. La seule chose qui soit inacceptable : ne pas être important 2. L'importance « positive » et l'importance « négative » 3. La société de « l'anonymat » 4. « Importance » et « situation sociale » 5. La grande utopie de l'immobilisme 6. Du « ratage » des utopies réalisables VIII. LA VILLE 1. La ville représente l'utopie par excellence 2. L'utopie réalisée de la révolution agraire 3. La démocratie directe est une utopie urbaine 4. La ville dénaturée 5. Le contre-développement de la ville « ville privée » et « village urbain » 6. Le groupe critique non géographique 7. La société de « faible communication » 8. L'encouragement à l'auto-planification sociale IX. LA VILLE GLOBALE 1. « L'astronef Terre » 2. La migration autorégulatrice 3. Un scénario de la migration 4. La Ville = migration, la campagne = sédentaire 5. La ville globale est composée de villages urbains CONCLUSION UNE UTOPIE POLITIQUE RÉALISABLE 1. Une infrastructure mondiale 2. Une multitude de communautés non communicantes 3. Service civil au lieu d'impôt 4. La « corruption honnête » ou l'achat de services utilisables 5. L'anti-fédération réduit la possibilité des guerres 6. La migration : l'autodéfense de l'individu contre l'injustice sociale 7. Plaidoyer pour les connaissances théoriques et contre la primauté accordée aux connaissances appliquées ANNEXES Semi-Postface 1. La grève civile 2. La ville comme moyen pour un double développement 1. L'auto-suffisance des villes. 2. L'économie de la ville dans les pays industrialisés. 3. Ville et hinterland. 4. La «ville-continent » 5. La capacité de support 6. Ville et développement durable 3. Capitalisme social 4. Une proposition concernant les élections législatives

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782841623686

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    11 cm

  • Largeur

    17 cm

Yona Friedman

Yona Friedman est né à Budapest en 1923. Il vit et travaille à Paris depuis 1956. Il a publié de nombreux livres, parmi lesquels : L'Architecture mobile (Casterman, 1970), Pour une architecture scientifique (Belfond, 1971), L'Univers erratique (PUF, 1994). Ses Utopies réalisables, publiées pour la première fois en 1975, ont été rééditées aux éditions de l'éclat en 2000 et reprises dans cette collection de poche. La Cité de l'architecture (Paris) lui consacre une exposition en avril 2016.

empty