L'architecture de survie ; une philosophie de la pauvreté L'architecture de survie ; une philosophie de la pauvreté
L'architecture de survie ; une philosophie de la pauvreté L'architecture de survie ; une philosophie de la pauvreté
 / 

L'architecture de survie ; une philosophie de la pauvreté

À propos

Bien que l'expression l'architecture de survie ait un sens à peu près inverse de celui de "la survie de l'architecte", mon but était de reconsidérer le rôle de l'architecture, sans pour autant utiliser des slogans grandiloquents et sans faire de propositions utopiques. Il va me falloir poser certaines questions, et mentionner quelques solutions que j'ai proposées depuis cinquante ans: A qui revient le droit de décision en matière d'architecture? Comment assurer ce droit à celui auquel il revient? Comment le faire dans un monde qui va vers une pauvreté croissante? Comment survivre dans un tel monde? Qu'est-ce que ce "monde pauvre"? Comment agir face à ces perspectives? A l'heure des ZADs et autres appropriations de territoire, L'architecture de survie apparaît comme un manuel de résistance.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale

  • EAN

    9782841623846

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Yona Friedman

Yona Friedman est né à Budapest en 1923. Il vit et travaille à Paris depuis 1956. Il a publié de nombreux livres, parmi lesquels : L'Architecture mobile (Casterman, 1970), Pour une architecture scientifique (Belfond, 1971), L'Univers erratique (PUF, 1994). Ses Utopies réalisables, publiées pour la première fois en 1975, ont été rééditées aux éditions de l'éclat en 2000 et reprises dans cette collection de poche. La Cité de l'architecture (Paris) lui consacre une exposition en avril 2016.

empty