Retourner l'infame
 / 

Retourner l'infame

À propos

56 séquences pour mettre un coeur et une chair à nu : c'est le pari tenu par ce premier roman audacieux où le narrateur - double de l'auteur - nous entraîne dans un cinéma porno de Marseille, haut lieu de ses errances nocturnes ; dérive solitaire teintée d'un silencieux espoir sans cesse déçu. Il s'agit, pour le jeune homme, d'abandonner son corps à qui voudra le prendre, d'aimer et de se faire aimer. Prostitués à peine pubères, travestis bruyants, vieillards lubriques, immigrés... Toutes silhouettes furtives et sordides marionnettes qui s'agitent autour de lui sous l'effet d'une drogue commune : le désir, pulsion rapidement assouvie mais jamais comblée. Dans la lignée d'un Pasolini, Genet ou Calaferte, Bergamini esquisse, au travers de fragments syncopés, la douleur jouissive d'un personnage plus proie que prédateur, obsédé par une double quête a priori inconciliable : la frénésie sexuelle et la tendresse. Au fil d'un parcours intense et troublant, s'instaure une ambiance décadente et quasi insoute nable dont on se demande comment lui-même sort intact. L'écriture tranchante, ponctuée d'aphorismes, ne sombre jamais dans le vulgaire ou le miséreux : elle est l'expression même d'une soif d'amour honte, l'avilissement et cet « enclin irrésistible à déchoir » avec une lucidité si sincère qu'elle en transcende la laideur et transforme l'écoeurement en émotion.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843043369

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    89 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

Alexandre Bergamini

Né en 1968, Alexandre Bergamini a publié Autopsie du sauvage (poésie, Dumerchez, 2003), Retournez l'infâme (roman, Zulma, 2005), Cargo mélancolie (récit de voyage, Zulma, 2008), Asile (poésie, Dumerchez, 2011).

empty