Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Chronique du Cadger's Club
 / 

Chronique du Cadger's Club

À propos

La boxe s'inscrit pour la première fois aux Jeux Olympiques de Londres en 1901. Louis Hémon la connait pour l'avoir pratiquée. Mieux certainement que Lord Byron qui s'y prêtait parfois, moins intensément sans doute que Jack London et Arthur Cravan, ses contemporains, n'hésitant pas à mettre les gants pour de vrai. Suffisamment en tout cas pour raconter au plus près les corps-à-corps, les feintes et les esquives, les crochets et les uppercuts. Un quartier pauvre de l'East End, une salle enfumée, pauvrement éclairée, la foule vociférant et interpellant les combattants, c'est là le rendez-vous des membres du Cadger's Club. Ceux qui ont quelque don pour ce noble art y vendent leurs poings pour quelques shillings et survivre ainsi à la misère. D'autres rêvent de lumière et de gloire. Cette courte nouvelle de Louis Hémon annonce son roman, « Battling Malone, pugiliste ».

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782844183583

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Louis Hémon

Louis Hémon est né à Brest en 1880 d'une vieille famille bretonne.. Reçu à l'école coloniale, il donne rapidement sa démission et débute sa carrière littéraire en remportant le premier prix d'un concours littéraire organisé par le journal « Le Vélo ». En 1911, il part pour le Canada, dans la région du lac Saint-Jean. C'est à cet endroit qu'il écrit Maria Chapdelaine. Louis Hémon meurt renversé par un train en 1913. Maria Chapdelaine est publié posthume.

empty