Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La fin du monde
 / 

À propos

Edmond Haraucourt (1856-1941) dans le conte La Fin du Monde tiré de L'Effort décrit avec minutie la mort programmée de l'humanité et ce que cela engendre au point de vue moral. La Fin du Monde est une mise en abyme d'une société dépourvue d'idéal, de cet idéal que représente la confiance en l'avenir. Dégagée de toute croyance, l'humanité abandonne alors la morale, la pudeur, la chasteté et la fidélité afin de se plonger éperdument dans l'hédonisme frénétique. L'humanité, certaine de sa fin, demeure en paix avec le néant annoncé. Ce récit aux accents absurdes est à la fois amoral et immoral. L'éloge de la frivolité et de la futilité où l'on vit sans penser relègue l'homme au rang d'animal qui ne vit que dans l'instant. Mais derrière l'ironie on voit poindre une leçon d'espérance et de ferveur dans la vie ; ainsi qu'une critique de la religion et un éloge de l'art.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782844183606

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Edmond Haraucourt

Edmond Haraucourt, né en 1856 à Bourmont, était écrivain, poète, journaliste, chansonnier. Auteur de la Légende des sexes, poèmes historiques et profanes, de Daâh, le premier homme, et de bien d'autres textes, il est aujourd'hui quelque peu oublié. De nos jours, Il ne figure toujours pas dans les encyclopédies littéraires, mais il est l'auteur d'un rondel célèbre : « Partir c'est mourir un peu »

empty