Le rat empoisonné
 / 

Le rat empoisonné

Résumé

Avec Le rat empoisonné, Jann-marc Rouillan clôt une trilogie sur la chronique de samise en liberté. Dans Autopsie du dehors (paru enmars 2012), l'auteur raconte sa sortie de prison et son quotidien de relégué sous surveillance électronique. Le tricard (paru en septembre 2013) relate samise en liberté conditionnelle. La prison est toujours présente, dans la chair et dans lamémoire. Et le récit est émaillé de rencontres, de discussions, d'échanges. Dans ce dernier opus, Jann-marc Rouillan continue d'explorer cemonde dont il futmis à l'écart pendant plus de 25 ans. Tout en composant avec les règles imposées par les juges : les interdictions de séjours, les interdictions de prises de paroles, les interdictions de rencontrer certaines personnes, etc., il tente de se construire une vie en dehors des murs de la prison. La portée plus évidemment réflexive de cette troisième chronique n'est pas seulement porteuse d'une analyse radicale de notre société, qui voit le gouffre se creuser entre classes dominantes et populations opprimées et exploitées. C'est également le témoignage, rarement porté, de la difficulté pour un ex taulard de reprendre le cours normal de sa vie. Et c'est ainsi que l'auteur raconte ses relations kafkaiennes avec les diverses structures administratives, juridiques, économiques... qui contraignent autrement que la prison, mais avec cette même implacable volonté de casser chez l'ancien prisonnier toute velléité de s'en sortir...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782847617610

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    13 cm

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Jann-Marc Rouillan

Jann-marc Rouillan – Né le 30 août 1952 à Auch dans le Gers. Ancien membre d'Action Directe. Écrivain.ÿBibliographie : ÿJe hais les matins (Denoël, 2001) Glucksamschlipszig, le roman du Gluck (L'Esprit frappeur, 2003) Lettre à Jules (Agone, 2004) La Part des loups (Agone, 2005) De mémoire 1 (Agone, 2007) Le Capital humain (L'arganier, 2007) Chroniques carcérales (2003-2007) (Agone, 2008) Les viscères polychromes de la peste brune (Avec 21 interventions de Dado, La Différence, 2009) De mémoire 2 (Agone, 2009) Paul des épinettes et moi : Sur la maladie et la mort en prison (Agone, 2010) Infinitif présent (La Différence, 2010) De mémoire 3 (Agone, 2011) Contre-Attaques n°2 : perspective Jean-Marc Rouillan (collectif, Al Dante, 2011) Autopsie du dehors (Al Dante, 2012)

empty