Les blessures de Joë Bousquet, 1918-1939
Les blessures de Joë Bousquet, 1918-1939
 / 

Les blessures de Joë Bousquet, 1918-1939

,

À propos

27 mai 1918 : à Vailly-sur-Aisne, sur le plateau de Brenelle, Joë Bousquet est atteint par une balle en pleine poitrine qui pince sa moelle épinière et provoque la paralysie immédiate et définitive des membres inférieurs. 3 septembre 1939 : au moment où Joë Bousquet voit ses amis rappelés au combat, sa moelle épinière saigne à nouveau. « J'ai failli être la première victime de la guerre », écrira-t-il à son ami Jean Ballard, directeur des Cahiers du Sud. 1918-1939 : deux blessures qui, par un effet de retournement, deviennent deux naissances. Les plaies ouvertes et sans cesse rouvertes dans les textes de Joë Bousquet laissent affleurer à leurs lèvres le souffle du possible. Elles sont les messagères de vie de l'une des oeuvres les plus singulières de la littérature du XXe siècle.
Alain Freixe et Serge Bonnery, les deux auteurs, s'attachent à montrer comment la blessure survenue en 1918 et sa résurgence qui en septembre 1939 faillit l'emporter irriguent l'oeuvre du poète et écrivain français né à Narbonne et mort à Carcassonne.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782849742631

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    142 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Freixe

Né le 3 décembre 1946 à Perpignan, en terres catalanes, entre mer et montagnes, il vit et enseigne à Nice depuis 1971. Il aime à musarder entre philosophie et poésie.
Ayant été président du Centre Joë Bousquet et son temps, il a appris du veilleur immobile de Carcassonne deux choses : d'abord que si un sol et un paysage font un homme, cela ouvre sur la responsabilité de manifester ce qu'ils peuvent accomplir à travers lui. Ensuite, à aimer les revues, ces lieux où s'élaborent, sans bruit autre que celui de la langue, de nouvelles perspectives et où l'on voit poindre de nouvelles voix.
Ainsi il collabore, entre autres à Arpa, Lieux d'être, Europe, Le Nouveau Recueil, Trames..., anime les comités de rédaction de La Sape, Friches et Parterre Verbal, il participe à la diffusion de la poésie dans le cadre associatif et institutionnel.
Pour lui, convoyer la poésie est affaire d'amitié si l'amitié est ce nom autre que prend la littérature quand elle se pense comme question.

empty