écrire le voyage ; de Montaigne à Le Clézio écrire le voyage ; de Montaigne à Le Clézio
écrire le voyage ; de Montaigne à Le Clézio écrire le voyage ; de Montaigne à Le Clézio
 / 

écrire le voyage ; de Montaigne à Le Clézio

À propos

La pratique de l'écriture du voyage est presque aussi ancienne que l'histoire humaine. A partir du XVIe siècle, elle fit en Europe l'objet d'un intérêt nouveau, des artes apodemicae, ou "arts de voyager", essayant alors de codifier une pratique que les humanistes jugaient essentielle dans la formation de la jeunesse. Par la suite, le grand mouvement d'exploration savante du globe par les Européens conduisit encore à en préciser les codes, jusqu'au tournant des XVIIIe et XIXe siècles où, sous l'influence de l'esthétique romantique, les écrivains entreprirent d'exprimer les émotions ressenties par les voyageurs. Le XXe siècle, enfin, fut dominé par les angoisses nées de la fin de l'exotisme. Ce livre se propose de retracer cette longue histoire : de quelle façon s'est imposé le genre littéraire du récit de voyage, quels en furent les auteurs les plus remarquables, quelle place fut réservé aux grands codes esthétiques et comment furent exprimés le désir de l'exotisme et de l'aventure. Les textes soigneusement choisis de cette anthologie trouvent un écho tout particulier dans les oeuvres appelées à les illustrer -peintures, dessins ou encore gravures -, de Brueghel à Nicolas de Staël, en passant par Friedrich ou encore Manet.

Sommaire

- Le voyage classique (Montaigne, Bacon, Racine, La Fontaine, Montesquieu, Rousseau, Sterne, Bougainville, Diderot, Goethe, Saussure, Senancours, etc).
- Le voyage romantique (Chateaubriand, Byron, Madame de Staël, Lamartine, Stendhal, Hugo, Dumas, Michelet, Sand, Töpffer, Tocqueville, Gautier, Melville, etc).
- Entre quête poétique et prose touristique (Flaubert, Du Camp, Baudelaire, Labiche, Mallarmé, Rimbaud, Verne, Daudet, Huyssmans, Maupassant, Zola, Loti, etc).
- La fin de l'exotisme (Cendrars, Proust, Claudel, London, Strauss, Malraux, Kerouac, Butor, Perec, Le Clézio, etc).

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782850885808

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    496 Pages

  • Longueur

    36.5 cm

  • Largeur

    29 cm

  • Épaisseur

    5.5 cm

  • Poids

    5 364 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Luxe   Relié  

Sylvain Venayre

Sylvain Venayre est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne (Centre d'Histoire du XIXe siècle), ses recherches portent sur l'histoire culturelle du voyage. Il a notamment publié La Gloire de l'aventure. Genèse d'une mystique moderne, (Aubier, 2002) et, en co-direction avec Laurent Martin, L'Histoire culturelle du contemporain( Nouveau Monde, 2005.). Historien, Alain Corbin est depuis 1987 professeur à l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne et spécialiste de l'histoire de France au XIXe siècle. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à l'histoire sociale des représentations et des sensibilités, dont Le Miasme et la Jonquille (Aubier-Flammarion, 1982) et La Territoire du vide (Aubier-Flammarion, 1988). Il est co-directeur de Histoire du corps (Le Seuil, 3 volumes, 2005-206). Ses ouvrages ont fait l'objet de nombreuses traductions dans une quinzaine de langues.

empty