écrire la mer ; de l'Antiquité à nos jours
 / 

écrire la mer ; de l'Antiquité à nos jours

À propos

"La mer est ton miroir", écrivait Baudelaire dans l'un des poèmes les plus connus des Fleurs du mal. De l'Antiquité jusqu'à nos jours, la mer a passionné les hommes et inspiré les plus grands artistes et écrivains. Elle offre le mystère d'une profondeur abyssale et d'une surface apparemment infinie, où se déploient les magnifiques ou terrifiants spectacles de la nature. Elle ryhtme aussi l'existence des gens de mer, capitaines ou marins, corsaires ou pêcheurs, passagers enthousiastes ou méditatifs, tous pris par l'ivresse du départ. La mer est un espace d'explorations et d'aventures, riche d'un imaginaire inépuisable qui n'a cessé de susciter les oeuvres les plus admirables.
Principe de vie et de mort, origine du monde liée à la naissance de Vénus ou puissance terrifiante placée sous le pouvoir de Neptune, la mer est un espace d'explorations et d'aventures, riche d'un imaginaire inépuisable qui n'a cessé de susciter les oeuvres les plus admirables. 

Sommaire

Introduction.
L'Antiquité.
Le Moyen Âge.
L'Âge classique.
Le XIXe siècle.
Le XXe et le XXIe siècles.
Bibliographie.

Rayons : Arts et spectacles > Beaux livres divers

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Nature / Planète > Océans / Mers

  • EAN

    9782850888250

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    35 cm

  • Largeur

    29 cm

  • Épaisseur

    5.5 cm

  • Poids

    5 568 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Relié  

Daniel Bergez

Daniel Bergez est écrivain d'art et critique littéraire, professeur de littérature française, et artiste peintre. Auteur d'une quinzaine de livres et de très nombreux articles de recherche, il a, depuis dix ans, orienté ses publications vers les rapports entre création picturale et création littéraire. Ses ouvrages Littérature et peinture (Armand Colin) et Peindre, écrire. Le dialogue des arts (La Martinière) font autorité. Son livre sur Gao Xingjian, à qui il a consacré plusieurs articles et entretiens, mêle une passion admirative pour cet artiste, et la connaissance intime de son ?uvre.

empty