Le chasseur déprime t.1
Le chasseur déprime t.1
 / 

Le chasseur déprime t.1

À propos

La première apparition du Major Grubert se perd dans la nuit des temps... le problème, c'est qu'on ne s'est pas très bien à quel moment de la nuit l'événement a réellement eu lieu... était-ce d'ailleurs la nuit ?..les temps étant ce qu'ils sont de par l'univers, on doute que la notion de nuit et de jour y subsiste, à moins d'adopter l'hypothèse de la lumière divine et de son ombre portée... Et c'est vrai qu'en se drapant d'éternité le major prête à une sorte d'olympe new-age où la magie du désir côtoie l'abîme déprimant de la satisfaction lasse. Par bonheur, Moebius en s'attelant à la tâche impossible de rendre compte de ces déambulations aléatoires, nous permet d'entrevoir l'univers spatial du rêve où le temps de la nuit est aveuglé par la lumière d'un soleil exclusivement onirique. Car en effet, c'est de rêve qu'il s'agit là... uniquement de rêve.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9782908766479

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    58 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    558 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Giraud-Moebius

Jean Giraud est né en 1938. Après l'École des arts appliqués de Paris, il se lance dans la bande dessinée en collaborant à des revues jeunesse. En 1958 il rencontre Jijé et l'assiste pour la série western Jerry Spring. En 1963, sous la signature de Gir, il collabore avec Charlier pour Fort Navajo, premier titre des aventures de Blueberry. Parallèlement, il publie des histoires brèves dans « Hara-kiri » sous le pseudonyme de Moebius. La dualité Giraud / Moebius va prendre de l'ampleur au fil des années. En 1969, il signe pour « Pilote » quelques histoires au ton nouveau et libre en particulier La Déviation. En 1975, Moebius, Druillet, Dionnet et Farkas fondent la revue « Métal Hurlant ». La signature Moebius y trouve tout son sens et engendre des créations régulièrement citées parmi les chefs-d'oeuvre incontestables de la bande dessinée: Arzach, Cauchemar blanc, Major Fatal et Le Garage hermétique ou Le Monde d'Edena. Il signe avec Jodorowsky Les Aventures de L'Incal et se lance sur de multiples collaborations cinématographiques. Artiste de renommée internationale, il fonde avec Isabelle Giraud sa femme sa propre maison d'édition, Moebius production, qui édite notamment Inside Moebius.

empty