À propos

On imagine volontiers que l'Église, depuis ses origines, est une, catholique (universelle), apostolique (organisée par les apôtres de Jésus) et romaine (sous l'autorité de l'évêque de Rome), que les Églises orientales sont restées indépendantes pour des raisons intellectuelles ou historiques, que le culte a toujours été rendu de la même manière et le dogme fixé de toute éternité. Essaimage, dissidences et persécutions n'auraient-ils donc changé en rien le devenir des communautés chrétiennes durant leurs quatre ou cinq premiers siècles d'existence ? La construction de l'identité catholique aurait-elle été aussi linéaire qu'on le croit encore souvent ?
Appuyé sur une connaissance intime des sources chrétiennes et non chrétiennes et nourri des recherches les plus récentes, ce livre riche et suggestif décrit un long processus de construction qui se clôt avec la transformation du christianisme en religion impériale à partir du règne de Constantin, le concile de Nicée (325) et finalement celui de Chalcédoine (451). Il renouvelle profondément l'histoire concrète des quinze ou vingt premières générations de chrétiens.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Marie-françoise Baslez

  • Éditeur

    TALLANDIER

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    06/05/2021

  • Collection

    Texto

  • EAN

    9791021048850

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    312 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    256 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Marie-Françoise Baslez


Marie-Françoise Baslez, ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles, professeur d'histoire grecque à l'Université de Rennes-2, anime un séminaire à l'ENS sur Religions et sociétés dans le monde gréco-romain .Elle est L'auteur, entre autres, d'une biographiede Saint Paul.

empty