Les Ouïghours : histoire d'un peuple sacrifié (préface Raphaël Glucksmann)

À propos

La tragédie ouïghoure a surgi récemment et provoqué l'effroi. Pourtant, ses signes avant-coureurs sont ancrés dans l'histoire de ce peuple lointain, aussi riche que méconnue. Qui sait qu'un empire ouïghour bouddhiste et chrétien a jadis traité d'égal à égal avec l'Empire chinois ? Que Mao avait promis l'indépendance aux Ouïghours avant de leur imposer une colonisation brutale dès 1949 ? Voici le récit d'une persécution programmée.

Aujourd'hui, aucun Ouïghour n'est libre. Dans cette enquête édifiante, Laurence Defranoux révèle plus de soixante-dix ans de mise en place progressive de l'engrenage génocidaire. Elle raconte le drame qui a lieu au Xinjiang, entre espionnage totalitaire high-tech et enfermement de plus d'un million d'hommes et de femmes pour « terrorisme » dans des conditions terrifiantes. Elle a étudié le contexte historique, épluché les rapports d'enquête, interrogé des rescapés des camps, des familles de détenus, les chercheurs qui travaillent sur les milliers de documents officiels chinois décrivant la volonté d'éradication totale de la culture, de la langue et de la société ouïghoures. Carrefour de l'Eurasie depuis quatre millénaires, le Xinjiang regorge de ressources naturelles. C'est l'un des points stratégiques des Nouvelles Routes de la soie, une pièce maîtresse du grand « rêve chinois » de Xi Jinping, sur l'autel duquel le Parti a décidé de sacrifier un peuple entier.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9791021052284

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    350 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty