Comment les médias nous parlent (mal) ;
 / 

Comment les médias nous parlent (mal) ; "les effets politiques du langage journalistique"

À propos

Mariette Darrigrand, sémiologue, décortique notre condition de soumis volontaire aux flux médiatiques et qui un beau jour, ressent ce sentiment déprimant de vide de trop de paroles inutiles. Depuis Platon, Doxa signifie la parole vide tandis que Logos est la parole pleine. Or, cette lutte incessante entre le faux et le vrai s'épanouit désormais sur un vaste champ de bataille, le monde hypermédiatique dans lequel nous baignons. Avec perspicacité, érudition et une bonne dose d'humour, l'auteur pointe les tics de langage journalistique qui ont des effets dévastateurs, si ce n'est destructeurs, sur les débats publics. A côté de la nécessaire fonction démocratique et éthique, elle recommande au fameux 4e pouvoir de s'imposer une « fonction métalinguistique » qui consisterait à réfléchir sur les mots et les discours utilisés par les médias.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9791025200162

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Mariette Darrigrand

Mariette Darrigrand est sémiologue et chargée de cours à Paris 13 sur les métiers du livre. Elle est chroniqueuse à France Culture (« Le secret des sources »), et participe régulièrement à l'émission « Déshabillons-les » (LCP). Elle sera blogueuse pour Le Monde sur les élections municipales de mars.

empty